Les FIC au TOGO

Ogaro,
au nord-est

fr Claude Grégoire, fr Victor Sambiani, fr Martin Sinfoiki, fr Jules Tone.
Depuis sa fondation en 1982, CARTO participe au développement agricole et social de la préfecture de Kpandjal, à l’extrême nord est du pays.
A partir de 1992, CARTO s’est engagé dans la scolarisation de la zone. Quatorze (14) écoles ont accueilli jusqu’à 3200 élèves. Actuellement, seule demeure sous la responsabilité des FIC, l’école primaire Jean-Marie de la Mennais de Bottobongbong, les autres ont été cédées à l’Etat.
Depuis 2015, la communauté FIC d’Ogaro accueille le pré postulat du District Saint Paul d’Afrique de l’ouest.


CARTO: Centre d’Animation Rurale de Tambimong Ogaro

CARTO s’adresse à des couples de jeunes paysans pour une formation de 9 mois sur le centre, suivi de deux années d’accompagnement dans leur propre ferme. Un pôle de pays leaders parmi les anciens stagiaires assure le lien permanent avec le CARTO.

Axée sur l’agro-écologie, la formation promeut les pratiques d’une agriculture durable. Outre, l’apprentissage des techniques culturales améliorées, CARTO forme les stagiaires sur toute la chaîne de production d’arbres utiles à l’agriculture. Le travail au tour des élevages (bovins, ovins, ânes, porcs, volailles , lapins ) apporte aux stagiaires des connaissances sur la conduite de ces différents élevages.

Ces trois axes: agriculture, agro-foresterie, élevage, s’inscrivent dans la promotion d’une agriculture durable, respectueuse de l’environnement.
Sur le plan social:

  • CARTO alphabétise ces jeunes adultes et assure des formations sur la vie civique et la vie familiale. Un éveil religieux leur est proposé.
  • Des formations spécifiques aux femmes et aux jeunes filles gardiennes d’enfants leur permettent d’acquérir des compétences les rendant plus autonomes:
    • Transformation des produits à la ferme,
    • Apprentissage de la conduite d’activités génératrices de revenus (boutiques, moulins, tricotages; crochets , macramés),
    • .Gestion des récoltes,
    • Formation autour de l’hygiène et de la santé maternelle et infantile .

Lien du site: www.cartogaro.org


À Dapaong
Le Noviciat FIC

fr Jean Herbinière, fr Philippe Launay et fr Gilbert Gbanyobedjoa: c’est la maison du noviciat.
Le noviciat, étape importante dans le début de la vie religieuse, la formation a pour objectif de former un homme complet, capable de discerner l’appel de Dieu sur soi. Les activités essentielles du noviciat sont l’enseignement et la prière; d’autres activités vienne compléter la formation: la catéchèse en paroisse, des stages pédagogiques, les activités de la vie communautaire et le sport.


Mango
à 70 km au sud de Dapaong

fr Alexi Kombate, fr Augustin Lamboni et fr Gabriel Kangni-Dossou.
Les frères y tiennent un collège diocésain, le collège Mgr Hanrion, 452 élèves. 1er cycle, dans une ville fortement islamisée.


Lomé

fr Camille Mahoumba, fr François Milin, fr Benoit Mapayene
La maison de Lomé est la résidence du frère visiteur et des frères étudiants. Située au nord de la ville de Lomé, elle est une maison d’accueil pour les frères qui transitent d’un pays à l’autre ou vers d’autres communautés.
En plus des relations avec les autres communautés du district, la communauté de Lomé organise la logistique (administration et gestion) , pour les groupes mennaisienns venant d’Europe et devant séjourner au Togo.


Aného,
en bordure du Golf de Guinée

fr Emmanuel Sambiani, Jean Yves Mingant, fr Albert Namani
Le collège Sts Pierre et Paul, 2nd cycle est un collège diocésain de 300 élèves. Avec internat pour les filles et les garçons.

fr. Emmanuel a l’écoute des élèves, professeurs, parents

Internat des filles

A l’internat, en pose pour la photo après les cours.

fr. Jean-Yves et Yves Delarra sur le chantier. 04/2014